Skip to main content

Le télétravail devenu une nécessité…

By 21 mai 2021Actualités

Depuis mars 2020, chaque population a subi bien des changements et des contraintes

de par l’apparition du Covid-19. La pandémie a modifié à tous, nos modes de vie ainsi que nos cultures, que ce soit du côté professionnel ou personnel, de manière permanente. Nous avons pu voir se dessiner l’arrivée du télétravail au sein de nombreuses professions.

C’est un bouleversement pour des milliers de personnes dans la manière de travailler, on constatait une hausse majeure dans la décision du télétravail dès le premier confinement, datant de mars 2020.

 

L’idée du télétravail ne déplaît pas forcément aux individus, certains mêmes souhaitaient rester dans ce format de travail après les périodes de confinement, ou en-dehors du Covid. D’après une étude menée par Zippia (une entreprise de formations professionnelles et de coaching américaine), plus de la moitié des participants (500 personnes) qui ont répondu à l’enquête, préférait demeurer en télétravail, plutôt que de se rendre dans un bureau, pour diverses raisons : gain de temps et de productivité, ou encore le calme.

Afin d’avoir le point de vue des Français, Deskeo (opérateur immobilier) a mené un sondage à propos du télétravail. Dans un premier temps, sur 2 915 personnes interrogés en avril 2020, nous pouvions constater que 62% des sondés exprimaient leur envie de continuer le télétravail, alors que 76% regrettait leur bureau une semaine après le début du confinement. Nous pouvons remarquer que les employés ont pris une certaine habitude, leur permettant alors de gérer leur emploi du temps de travail de manière plus flexible. Ils évoquent un plus grand calme, qui permet une meilleure concentration. Désormais, les Français ne veulent pas forcément travailler à temps plein en télétravail, mais davantage une répartition à 50% depuis le reconfinement en novembre dernier.

 

À travers les sondages ou les témoignages, le travail à distance offre de multiples avantages :

  • Aucun coût de transport et perte de temps dans les trajets,
  • Une tenue plus décontractée (nous pouvons faire référence à la marque Célio, qui avait réalisé un Kit Spécial Télétravail avec une chemise, un jogging ou encore une tasse spéciale visioconférence),
  • L’employé est maître de la gestion de son temps,
  • Une ambiance plus libre,
  • Un emploi du temps flexible,
  • Possibilité de déménager dans des zones plus rurales.

 

La hausse du télétravail avec la pandémie du Covid-19 a engendré l’adoption de nouvelles méthodes de travail et de nouveaux logiciels. Certaines techniques ont d’ailleurs fait polémique, comme l’utilisation de logiciels de surveillance des employés par certaines entreprises, souhaitant augmenter la productivité et garder un œil sur leurs salariés, en-dehors des bureaux.

Cette accélération de la mise en place du télétravail a entrainé l’utilisation par les salariés, de leur propre équipement informatique, avec des niveaux d’expériences divergents et des conditions de sécurité et qualité parfois médiocres. Par conséquent, la cybercriminalité a explosé… Les risques de violation de données et de cyberattaques se sont décuplés. La situation du télétravail était à la base une mesure temporaire, elle est devenue par la suite permanente. La cybercriminalité a triplé depuis le début du Covid : les cibles sont plus nombreuses, mais aussi moins protégées que les environnements informatiques des entreprises. Il existe un risque d’hameçonnage ( = spam) important, de ce fait les entreprises sont beaucoup plus vulnérables. La protection de la confidentialité des données est devenue une préoccupation majeure de cette dernière année, par le télétravail et le manque de couverture. « La propriété des données a changé de façon permanente, et des réglementations gouvernementales doivent être mises en œuvre et appliquées pour protéger les informations des consommateurs et garantir le respect de leur vie privée. »

Les besoins des employés (et donc des entreprises) se sont modifiés, comme la nécessité d’avoir toutes les données, les logiciels ou encore les informations depuis chez soi, ainsi qu’une protection de poids. Pour cela, on peut retrouver diverses solutions pour contrer les cyberattaques et la collecte de données confidentielles comme le cloud privé. C’est une alternative pour sécuriser et simplifier le télétravail, un moyen de sauvegarde et de protection des données (au sein d’un même endroit numérique accessible à distance). Ce cloud permet de travailler de n’importe quel terminal et n’importe où, en conservant l’environnement de travail (logiciels, informations, dossiers), additionné à un niveau de sécurité maximal (surtout chez nous😉). Cette option facilitera l’arrivée en force des réunions virtuelles sur des applications telles que Zoom ou Teams. Certains employés trouvent, d’ailleurs, cette solution miraculeuse, tandis que d’autres pensent que ce concept fait perdre en valeur, en culture, et en richesse de communication.

De surcroît, la téléphonie IP est aussi un moyen de communiquer à travers n’importe quel canal (pas forcément celui de son entreprise). Rester en contact avec les clients sans être physiquement relié au standard de l’entreprise est une aubaine pour bon nombre d’employés ; une technique très pratique qui s’est accentuée depuis le télétravail pour réaliser des actions comme piloter et basculer les appels comme vous le souhaitez (avec une connexion Internet).

 

Ainsi le télétravail n’a plus de secrets pour vous !

 

Sources :

Leave a Reply