Attention Ransomware ! Protégez-vous !

WannaCry : la seconde vague arrive, alors soyez prêts !

La cyber-attaque aurait déjà fait 200.000 victimes dans 150 pays au moins.

Ce lundi, la catastrophe annoncée semble évitée. “Le nombre des victimes semble ne pas avoir augmenté et la situation semble stable en Europe”, a déclaré  à l’AFP le porte-parole d’Europol, Jan Op Gen Oorth. Du côté de l’Anssi, son directeur indique qu’il ne fallait “pas vraiment” redouter un “cyberchaos”. Mais il a également dit s’attendre à “avoir dans les jours, les semaines à venir, des répliques régulières”.

En France, le constructeur automobile Renault a été particulièrement touché. L’usine de Douai est à l’arrêt à titre préventif (3500 salariés) mais le groupe n’est pas le seul à avoir été contaminé. comme l’a confirmé Guillaume Poupard, le patron de l’Anssi sans donner de noms évidemment.

Lire la suite